Amy, jeune adolescente noire de Montgomery, ville de l’état d’Alabama, est kidnappée par un gang de criminels alors qu’elle rentre du collège. Elle sera séquestrée avec d’autres filles ramassées comme elle et entassées dans un chalet minable à l'écart de la ville, dans des conditions d’horreur absolue. Il est prévu qu’elles soient vendues en Asie pour alimenter des réseaux de prostitution, ou d’esclavage sexuel. L’oncle d’Amy, aidé de son associé blanc, va, en marge de l’enquête policière, tout tenter pour retrouver la jeune fille. Mais le temps est compté…

Dans cet état sans foi ni loi, englué de racisme et de corruption, s’agitent des personnages dénués de scrupules, de véritable fous furieux, comme « le rat », le tortionnaire des jeunes captives. D’autres s’accrochent à des bribes d’humanité. Quoi qu’il en soit, ce roman très noir où la violence le dispute à l’action, est une peinture sociale de l’odieux et de la bêtise humaine.



Voleurs de filles -papier

Broché 133 x 203

214 pages

Avril 2018

16,00 €

  • disponible
  • 10 à 15 jours de délai de livraison


Bernard COAT est né à Brest le 8 septembre 1958.  Après avoir fréquenté l’école des Beaux-arts et le conservatoire de musique de la ville, pour « monter » à Paris et suivre des études de cinéma il exerce divers métiers dans le secteur audiovisuel. Outre des postes de technicien, il écrit des scénarios de films pour des sociétés événementielles. Passionné de littérature depuis l’enfance, attiré par toutes les formes artistiques, il décide de se consacrer à l’écriture

Son site : Bernard Coat