Le Neuvième annulaire - Yan Kellern

Alors que plusieurs tempêtes se déchaînent à un rythme effréné sur la petite ville portuaire de Concarneau, dans le sud de la Bretagne, un impitoyable tueur en série, véritable éventreur, vient semer la panique dans la population. Impuissant face à cette vague de crimes que rien ne semble pouvoir arrêter, le commissaire Yves-Marie Plazek, ancien de l’Antigang, doit faire équipe avec le plus célèbre profileur parisien, Martin Lempereur, lui-même aux prises avec un autre serial killer, Yakuza, qui viole et tue ses victimes avant de leur couper l’annulaire. Forts de leurs différences, les deux enquêteurs vont devoir collaborer.

Les deux tueurs, que tout semble séparer, ont néanmoins en commun un machiavélisme diabolique qui leur permet d'échapper à leurs poursuivants respectifs.

De Concarneau à Paris, une double traque commence. Mais tueurs comme enquêteurs ignorent encore qu’un autre point commun, inimaginable, risque de précipiter leur destin.


Le Neuvième annulaire - papier

Broché - 150 x 230

492 pages

Janvier 2017

22,50 €

  • disponible
  • 10 à 15 jours de délai de livraison

Mini-interview pour en savoir plus sur le roman !

Dis-nous tout, comment t'es venue l'idée de ton roman ?

En partie en regardant un film d’anticipation « Alien Vs Predator » avec une question simple : que pourrait-il se passer lorsque deux tueurs en série se rencontrent ?

 

Tu peux nous décrire ta scène préférée ? Sans trop en dire, pour le suspense bien sûr !

Une plage, la nuit, ou comment supprimer sans aucun risque un complice armé.

 

As-tu un livre ou un auteur de référence qui t'a inspiré à construire cette histoire ?

Non, aucun auteur en particulier. Je suis plus cinéphile qu’autre chose.

 

Quels sont la plus belle qualité et le plus grand défaut de ton personnage principal ?

Il n’y a pas un mais plusieurs personnages principaux. Ils n’ont pas de défaut, mais des qualités : ils sont froids et impitoyables.

 

Si tu devais donner trois mots pour définir ton style littéraire, ce serait… ?

sec, efficace et sans concession.

 

Le pitch en une phrase, pour convaincre les lecteurs et lectrices qui hésiteraient ?

Une vague de meurtres s’abat sur une ville côtière bretonne alors qu’à Paris, un tueur en série sème la panique. Les deux enquêteurs vont devoir collaborer.


Âgé d’un certain nombre d’années, Yan Kellern est médecin urgentiste, journaliste médical et conférencier en santé. Après de nombreuses années d’exercice de la médecine d’urgence, il s’est rendu compte que le serment d’Hippocrate, son long cursus d’études, son éthique, sa déontologie professionnelle et d’une façon générale son sens moral, ne lui permettaient pas de raccourcir volontairement la vie de ses patients dans d’atroces souffrances. Peu courageux par nature, c’est donc tout naturellement qu’il s’est tourné vers l’écriture de thrillers, dans le souci de préserver de bons rapports avec le Conseil National de l’Ordre des Médecins et avec l’Administration judiciaire. Il peut désormais occire ses personnages comme bon lui semble, en toute impunité pour son casier judiciaire, et sans altérer la courbe démographique de son pays.

Il ne tient donc qu’à vous, cher lecteur, de l’encourager dans cette sage décision.

 

Son site internet : yankellern.com