Une fresque contemporaine formidablement documentée... qui s'adresse aussi bien aux passionnés d'aviation, d'histoire et de religions, qu'aux amateurs de bons romans théologiques. Rien ne prédestinait Aaron, gamin d'une cité lyonnaise, à devenir pilote d'élite dans l'armée israélienne, et à côtoyer kabbalistes, évangélistes, messianistes et autres prophètes exaltés. Rien ne prédestinait cet homme rationnel et équilibré à franchir les limites de l'impossible, en quête de son créateur. Pourtant, tout arrive à ce héros tragique et néanmoins attachant, qui aux commandes de son avion de chasse s'interroge sur le déclin moral de la société israélienne - et le sien, en empruntant les voies célestes de la mystique juive, les couloirs de l'Église, les sous-sols du Temple, les méandres du fanatisme, et parfois aussi, les sentiers de l'amour.



Né en France en 1959, Raphaël Rosenbaum a grandi à Lyon. À quinze ans, il part vivre en Israël et s'enrôle dans Tsahal. Promu officier de l'unité des parachutistes, il en est réserviste pendant vingt-cinq ans.

Après une licence d'économie et d'informatique, il obtient une maîtrise en Administration des affaires. À sa sortie de l'université, il travaille de nombreuses années à l'industrie Aéronautique Israélienne, d'où son amour pour les avions de chasse.

Marié, père de deux enfants, il vit aujourd'hui à Tel-Aviv où il partage son temps entre la navigation à voile et la direction d’une entreprise d'exportation.

Amateur éclairé d'Histoire et de Religions, Raphaël est aussi membre de la Société Napoléonienne Internationale.