Thierry Desaules vit à Strasbourg. Il est l’auteur du Ventre, un premier roman vénéneux paru en 2006 aux éditions Bonobo et salué par la presse gay.
Le grand public le découvre en 2009 avec Indochine, L’ombre des Mots, une biographie du plus célèbre groupe français, cautionnée par Nicola Sirkis et vendue à plusieurs milliers d’exemplaires. Suivront, toujours aux Éditions Alphée, Placebo, Rock sur Ordonnance et The Cure, Les Symphonies Névrotiques, deux biographies de référence auxquelles ont participé, entre autres, Virginie Despentes, Ann Scott, Jane Birkin et le collectif éléctro Rinôcérôs.