Épopées Avaloniennes

Trilogie celtique, les Épopées Avaloniennes se déroulent autour du VIe siècle après J.-C. Les légendes arthuriennes content l’ascension du roi Arthur, fils d’Uther Pendragon et d’Ygerne, qui se convertit au christianisme grâce à sa femme, Guenièvre. Le mage Merlin prédit la souveraineté de la « nouvelle religion » au détriment de celle des dieux multiples avec la mort d’Arthur. Et l’île d’Avalon disparut dans les brumes afin de protéger l’un des derniers piliers de la religion druidique. Certains éléments des Épopées Avaloniennes sont historiques. D’autres font partie de la tradition orale que transmirent les bardes. Et d’autres encore n’ont simplement jamais été exprimés. Mais une chose demeure réelle : la magie des druides et le secret de leurs rituels.



Depuis son enfance, Sara Greem est une passionnée de mythologies, grâce à son père qui  lui lisait en langue latine les épopées héroïques des dieux gréco-romains.

Des années plus tard et par le plus grand des hasards, elle rencontre un druide qui reconnut en elle l’âme d’une ancienne prêtresse d’Avalon. Après un long chemin initiatique, elle reçoit la bénédiction d’un autre druide qui devient son guide ; elle peut désormais célébrer ses propres rituels.

Aujourd’hui, dans le premier tome de la trilogie des Épopées Avaloniennes, un roman historico-fantastique, elle dévoile l’histoire, les symboles, et certaines cérémonies des dieux qu’elle vénère.