L'Amour est Paradis - Mo Chaoui

– Pourquoi le monde est-il devenu aussi sanguinaire ?

– C’est l’aboutissement logique de toutes les injustices commises depuis des siècles. On a tué Dieu au nom de l’humanité, et l’humanité a fini par se massacrer au nom de Dieu.

– Et l’amour ? Et la fraternité ? Et l’humanisme dans tout ça ? Pourquoi l’Homme est devenu un monstre ?

– C’est parce qu’on lui a appris à se méfier de ses semblables. On a séparé les humains à coups de frontières et de visas ; on a créé la race noble et la race bâtarde ; on a inventé l’axe du Bien et l’axe du Mal, le juste et le barbare, le peuple élu et les peuples bannis et on s’étonne maintenant que l’Homme finisse par massacrer l’Homme.

– Il faut agir, il faut agir pour sauver l’humanité.

– La seule façon de la sauver est de s’aimer. Seul l’amour peut sauver l’humanité.

À travers une écriture qui jongle avec plusieurs registres de la langue, dans un texte qui mêle savamment le désenchantement à l’ivresse, Mo Chaoui nous offre une plongée dans les abysses de l’âme humaine avec ce qu’elle a de démoniaque et d’angélique.



Né à Tanger en décembre 1964, Mo CHAOUI coule des jours heureux dans la ville du détroit où il obtient son Baccalauréat en 1984.

Il s’inscrit à la faculté des lettres et des sciences humaines de Tétouan, et obtient sa Licence ès Lettres françaises en 1988. La même année, il part en France et s’inscrit à l’Université Charles de Gaulle (Lille 3) où il soutient son DEA en 1989, puis sa thèse de doctorat en 1994.  Le parcours français est instructif à plus d’un titre, car Mo Chaoui trouve en France le lieu et l’atmosphère pour s’adonner à sa véritable passion, l’écriture. 

En 1994, il rentre au Maroc pour enseigner à la faculté des Lettres et des Sciences humaines d’Oujda. Il met à profit les six années qu’il passe dans la ville de l’Oriental pour préparer et soutenir sa thèse d’État qu’il obtient en 2000. Depuis, il est enseignant-chercheur à la faculté des lettres et des sciences humaines de Tétouan et mène parallèlement une vie d’écrivain. Il a déjà publié un recueil de poésie Refermez la nuit (2007), deux romans Permettez-moi madame de vous répudier (2008) et à mes amours tordues (2010), des chroniques satiriques Moi, Ramsès le chat… (2012) et un recueil de nouvelles Les Chrysanthèmes du désert (2014).