Jeanne Bécu, dite Mlle de Vaubernier, devenue par son mariage la comtesse du Barry, fut la dernière favorite du roi Louis XV. Sa jeunesse agitée et ses origines roturières suscitèrent des pamphlets mensongers diffusés à outrance dans tout Paris. Rien de tel pour gêner les débuts de son ascension à la Cour.

Cependant, ignorant les calomnies qui courent à son sujet, le roi Louis XV, vieillissant, est fou amoureux d’elle et la comble d’honneurs, malgré le mépris de la jeune Marie-Antoinette et les attitudes arrogantes des trois « Filles de France », les filles du roi.

Hélas, sa gloire n’est pas très longue. La mort soudaine du monarque provoque son exil. Puis, libérée, elle mène une vie écartée de la Cour et tombe de nouveau amoureuse. Dix-sept ans plus tard, la Révolution éclate. Accusée d’aider la fuite à l’étranger de plusieurs aristocrates, l’échafaud la conduit à la mort.