Marguerite de Valois, celle qu’on surnomme Margot, hélas trop courtisée par ses frères alors qu’elle n’est qu’une adolescente, commence une vie amoureuse bien compromise dans une Cour royale à la fois brillante et sanglante, partagée entre le raffinement extrême de la débauche, l’amour, la haine et l’art de mener les complots.

Grande amoureuse, passionnément éprise, talentueuse dans ses lettres d’amour ! Hélas, aux yeux de la Cour, rien de cela ne compte. On lui impose, pour des raisons politiques, un mariage avec Henri de Bourbon, roi de Navarre, le futur Henri IV.

De ses amours malheureuses, Margot n’a plus que de tristes regrets et l’effroyable image de ses amants sacrifiés.