Tome 2

L’Eloge au combat  

 

 

1430. La France est affamée et dévastée par les Anglais        tandis que les puissantes maisons d’Anjou et de Bourgogne       rivalisent  de luxe  et  d’opulence.

Orléans est assiégé par les Anglais et une jeune fille que le peuple appelle Jeanne la pucelle crie haut et fort que des voix l’ont investie d’aller délivrer la ville et conduire le dauphin Charles à    Reims pour se faire sacrer roi de France. Mais chacun s’interroge, cette Jeanne dont tout le monde parle ne va-t-elle pas trop loin        avec sa  petite  armée que lui a donnée le sire de Baudricourt ?

 

Quant à  Clarisse, elle poursuit ses ambitions avec une ardeur sans faille. Contrainte de présenter une œuvre au compagnonnage       de la Guilde des Lissiers  pour ouvrir son propre atelier, elle quitte le     Val de Loire et se lance à l’aventure sur les routes du Nord, là où      sont regroupés tous les tisserands. Mais elle est arrêtée à Paris, car      les Anglais qui ont envahi la capitale bloquent toutes les issues pour empêcher Jeanne d’y entrer.