Nouvelle traduction par Jean-Yves Cotté de l’essai qui bouleversa toute la condition féminine à l’échelle de son siècle, et qui rassemble une série de conférences sur le thème de la fiction et des femmes que Virginia Woolf donna en 1928 à l'université de Cambridge.

« Une femme doit avoir de l'argent et un lieu à elle si elle veut écrire de la fiction. »

À la manière d'un roman, et s'appuyant sur l'histoire littéraire, Virginia Woolf retrace le cheminement qui l'a conduite vers cette célèbre thèse, qui reste incontournable de nos jours. Chef-d’œuvre de la littérature féministe, ce texte met en perspective la question de l'écriture et des femmes au sein de la littérature contemporaine.

« J’aime souvent les femmes. J’aime leur anticonformisme. J’aime leur complétude. J’aime leur anonymat. »

 

 

Virginia Woolf (Adeline Virginia Alexandra Stephen 25 janvier 1882 - 28 mars 1941) est une femme de lettres anglaise, l'un des principaux auteurs modernistes du XXe siècle, et une féministe. Dans l'entre-deux-guerres, elle est une figure marquante de la société littéraire londonienne et un membre central du Bloomsbury Group, qui réunit des écrivains, artistes et philosophes anglais. Les romans Mrs Dalloway (1925), La Promenade au phare (1927) et Orlando (1928), ainsi que l'essai Une chambre à soi (1929) demeurent parmi ses écrits les plus célèbres.


Une chambre à soi - papier

Broché 133 x 203

226 pages

juin 2020

12,00 €

  • disponible
  • 10 à 15 jours de délai de livraison