La nuit des longs bâtons - Bernard Coat

Janvier 1966, en Argentine. La dictature organise une répression terrifiante sur les enseignants et les étudiants des facultés de Buenos Aires, appelée La nuit des longs bâtons.

Ces événements tragiques encouragent la délation, l’emprisonnement et les tortures comme moyens pour une solution finale menant vers le chaos. Hormis les atrocités quotidiennes, le résultat en est la révocation et la démission de plus de 700 enseignants qui quittent le pays pour poursuivre leur carrière à l'étranger.

En ces jours terribles, un homme tourmenté, le professeur d'université Galvano, découvre à ses dépens la perversité des hommes, d'un système.

Une effrayante réalité dépassant encore une fois la fiction. Une histoire kafkaïenne par certains côtés, et dans laquelle l’auteur maîtrise avec brio la montée irrépressible de l’angoisse.



Bernard COAT est né à Brest le 8 septembre 1958.  Après avoir fréquenté l’école des Beaux-arts et le conservatoire de musique de la ville, pour « monter » à Paris et suivre des études de cinéma il exerce divers métiers dans le secteur audiovisuel. Outre des postes de technicien, il écrit des scénarios de films pour des sociétés événementielles. Passionné de littérature depuis l’enfance, attiré par toutes les formes artistiques, il décide de se consacrer à l’écriture

Son site : Bernard Coat