Pearly Gates - Nicolas Pagès

2858 : L’humanité a fui la Terre désormais planète stérile, et s’est étendue à d’autres systèmes solaires. Un système de castes régit la société, dominée par une toute-puissante entité politico-religieuse appelé Consortium. Cette dernière règne d’une main de fer sur la plupart des activités humaines, contrôlant les ressources énergétiques et les matières premières. La liberté individuelle et le libre arbitre ne sont plus que des chimères brandies par les oligarques afin d’asseoir leur hégémonie. Ailleurs, à la surface d’une planète nouvellement répertoriée, une expédition minière met à jour un antique vaisseau enterré sous la poussière et la roche. Cette découverte changera le destin du monde connu.

2888 : Quand Daniel Pearly se met en devoir d’explorer une planète aride aux confins d’un obscur système solaire pour le compte du Consortium, il est loin de se douter que cette mission routinière ne sera pas de tout repos. Contre toute attente, il croisera la route d’une créature extraterrestre pour le moins belliqueuse. Cette rencontre sera le point de départ pour Pearly et sa complice Deina, d’une course-poursuite haletante au cours de laquelle les deux explorateurs tenteront d’échapper à l’emprise d’Hilton, le dirigeant de la Caste Digarion qui projette de soumettre la créature et de l’utiliser à ses propres fins suprémacistes.

 

Avec ses personnages attachants cabossés par la vie, Pearly Gates est un space opera nostalgique de la littérature pulp, qui fait la part belle au Rock’n’roll et à l’humour, s’inspirant des codes du Thriller.


Pearly Gates - papier

Broché 152 x 229

412 pages

septembre 2020

22,00 €

  • disponible
  • 10 à 15 jours de délai de livraison


Né en 1978, Nicolas Pagès est psychologue de formation. Lecteur assidu de mauvais genres et adepte de série B et Z (et de toutes les lettres entre les deux), il a l’opportunité de marier ses trois passions au cours de son travail universitaire. En 2001, il obtient sa maîtrise avec un mémoire sur Howard Phillips Lovecraft. Ses études le mènent ensuite en Bretagne où il a une vision : il sera écrivain. Aujourd’hui même, il ne sait toujours pas si cette hallucination est due au Chouchen ou à la proximité mystique des flots déchaînés de la mer d’Iroise.